Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 22:50

Rando du vendredi 25 mai 2012   _   16 km et un peu plus, dénivelée 800m et un peu plus.

 

Pour la marche festive et nocturne de printemps nous partons de Lutzelhouse petit village de la vallée de la Bruche, le dernier à parler l’Alsacien après c’est le pays welsch. Les sommets alentour emprunteront donc des appellations dans l’une ou l’autre langue ou les deux.

 

Les participants : NK - SL - NM - CM - MM - DR - DU - JMD - MH - VM - HP

1

Depuis le parking de la place des Musiciens, et son jeune séquoia, nous suivons le balisage anneau vert sur un large sentier enherbé.

2

Jusqu’au chêne de la vierge.

3

D’où nous apercevons notre parcours à venir, la grande côte ou Langenberg, et sa forme conique et plus à droite le rocher de Mutzig.4

Nous croisons à cet endroit “in situ“ le 3ème sentier de sculptures contemporaines réalisé suite  au 3ème symposium de sculptures contemporaines organisé par l’association Les Géants du Nideck en 2007. Ici “Les têtes“ de Mircéa PUSCAS, Canada 2007 en Grès de Champenay.

5

Petite pause devant l’œuvre.

6

Après être passé au carrefour du Kegelplatz nous arrivons au Séquoia du Kappelbronn. Un petit panneau nous indique sa date de plantation1896 et ses mensurations soit 46m de haut et 7m de circonférence.

7

Bel endroit pour une belle photo d'un beau petit groupe.

8

Peu après Kappelbronn des arbres abattus entravent la progression sur le sentier. Nous en profitons pour prendre un raccourci et monter en pleine pente. Mais toujours dans la bonne humeur.

9

Nous finissons ici la montée, par le sentier anneau jaune maintenant, vers le Jardin des Fées appellation qui regroupe les vestiges (environs 3000 ans) d’une ancienne enceinte autour du Langenberg avec des menhirs et des pierres à cupules. Une légende parle des vestiges d'un vaste pont, construit par les fées, enjambant la vallée de la Bruche.

10

Je retrouve là un vieil ami, avec l'anneau jaune, toujours là malgré les années.

11

Belle vue depuis ce sommet, de 831m, sur... Russ. Merci Sophie!

12

Et sur notre objectif le verre de bière… heu non le rocher de Mutzig au loin au centre de la photo.

 

Repost 0
Published by Vosges-randonnees
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 21:00

Balade du 10 mai 2012


Au départ du Carrefour des Pandours nous empreintons, comme en décembre dernier, le balisage croix rouge et nous nous enfonçons dans la forêt de l’Oedenwald en direction du Grossbreitberg.

1

J'aime beaucoup ces anciens panneaux du Club Vosgien.

2 Nous croisons le chevalet rouge puis le sentier croix jaune que nous empreintons dans cette magnifique forêt.

3

En direction du Carrefour LORIN de REURE, où nous arrivons ici, et qui est le premier but de notre sortie de ce jour.

4

Suite à l’article du mois de décembre, Carrefour des pandours - Oedenwald - MF Elmersforst, où nous passions également par ce carrefour, je m’interrogeais sur LORIN de REURE. Effectivement de nombreux randonneurs passent presque tous les jours au Carrefour LORIN de REURE situé dans cette partie des Vosges graisseuses parmi les plus belles. Pourtant on ne trouve ni sur place ni facilement sur internet des informations sur l’origine de ce nom.

 

M. Benoit MULLER m’a envoyé un courriel, il me dit que Jean Louis Bernard LORIN de REURE était un de ses arrière grand oncle et m'a mis en relation avec Jacques LORIN de REURE; petit fils de Jean Louis Bernard. Tout deux m’ont communiqué les informations que je reproduis ci-dessous. Un grand merci à eux.


Jean Louis Bernard LORIN de REURE a fait construire la route qui passe par ce carrefour, alors qu'il était Conservateur des Eaux et forets à Strasbourg entre les deux guerres.

Jean Louis Bernard LORIN de REURE 1878 / 1956
Ingénieur agronome, Elève à l'Ecole Nationale des Eaux et Forêts - Garde général des eaux et forêts à Gap, Embrun et Langres - Inspecteur adjoint à la Tronche - Prend part à la c

ampagne en Argonne comme capitaine de réserve 1914 1916 - Inspecteur, puis conservateur des eaux et forêts à Strasbourg - Colonel commandant le Centre militaire des bois de guerre du Bas Rhin 1939-1940 - Ingénieur général honoraire des Eaux et Forêts - Président du Syndicat des propriétaires Forestiers des Vosges - Chevalier de la Légion d'honneur - Croix de guerre avec palme pour mise au point d'un retardement à 6 secondes sur les grenades à main, , ce qui évitait pour le lanceur une explosion trop rapide qui était fatale à beaucoup.

Lien vers sa nécrologie parue dans la revue forestière Française :
http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/27245/RFF_1956_11_791.pdf?sequence=1

 

5

Du carrefour nous suivons le triangle bleu jusqu’au croisement avec le chevalet rouge. Là nous quittons le sentier pour monter sur la crête afin de rejoindre un rocher remarquable indiqué sur la carte IGN que je connais depuis plusieurs années grâce aux indications de Marc, un collègue. Nous passons devant cette étonnante installation de chasseurs.6

Le rocher en question est le rocher des Incas (Incafels) .Incroyable des Incas dans les Vosges !6b

Belle vue depuis ce rocher sur Strasbourg. Le contraste n'est pas suffisant à midi pour une belle photo sur Strasbourg mais on devine bien la cathédrale.

7

Les villages alentours et la colline de Mutzig. 

8

Zoom sur la colline de Mutzig.

9

Nous partons ensuite vers l'ouest pour rejoindre le Rocher du Breitberg.

10

Une des marches qui mène au rocher.

11

Vue depuis le rocher.

12

Puis par le sentier triangle bleue nous retrouvons le bien connu rocher du Pfaffenlapp.

13

Bon contraste pour la vue sur Ober et Nieder Haslach.

14

Et encore plus vers le Urstein, le Baerenberg et le Schneeberg.

15

De là nous allons retrouver notre point de départ via le Carrefour du brigadier Jérôme et le sentier chevalet rouge. Dans ce lieu un arbre fruitier en fleurs en pleine forêt planté par des chasseurs. J'ai déjà remarqué cette habitude sur les places aménagées par les chasseurs de planter des arbres fruitiers. Pour attirer la faune ? 

Repost 0
Published by Vosges-randonnees
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 21:00

Rando du samedi 5 mai 2012     _     Env. 15 km, dénivelée 680m

 

Depuis le village de Dabo en Moselle nous allons partir à la découverte du Grand Ballerstein, ce nom viendrait de Balder, Baldr ou Baldur le dieu celte de la lumière, la beauté, la jeunesse et l’amour. Le fils d’Odin et de la déesse Frigg. Nous commencerons cette rando par un détour préalable par le Sickertkopf.

Nous partons du centre du village de Dabo en ce samedi matin jour de marché. Sur les conseils d’Alain nous allons d’abord passer chez un producteur local de fromage et de saucisson présent au marché. Nous en repartons avec un excellent fromage frais et une tome de chèvre, un fromage frais de vache avec la recette du Siesskäss du vendeur et un saucisson de chèvre. Le Siesskäss est traditionnellement proposé dans les fermes auberges des hautes Vosges avec du sucre et du Kirschwwasser. Ici le vendeur propose d’y ajouter des fruits au sirop ce qui sera testé le soir même pour un excellent résultat gustatif. 

 

Les participants : VE – AD - JPR – HP

 1

Nous quittons le village par le sentier disque bleu en direction du Muhlberg. La journée est incertaine et hésite entre faible pluie et éclaircie.2

Nous traversons Muhlberg pour rejoindre le sentier croix jaune pour arriver à la fontaine Adactem.3Puis nous poursuivons jusqu’au Sickertkopf qui nous offre un beau panorama sur le rocher de Dabo.4C’est aussi l’heure de déguster quelques tranches du saucisson chèvre/porc acheté au marché avec un Banyuls apporté par Jean-Paul.5Vue saisissante depuis la pointe est du Sickertkopf.6Nous redescendons maintenant vers le Lochmuehl d’où par le triangle jaune nous remonterons vers le Petit Ballerstein après avoir traversé la D45.7

A ce point nous suivrons le cercle bleu jusqu’au Geisterfelsen qui sera le lieu de notre pique-nique.8Puis nous passerons sous le Heidenschlossel.9Avant d’y monter sous un légère averse. De ce point nous avons une vue sur Haselbourg et les Falkenfels lieu de passage d’une récente rando.10De là nous passons au Grand Ballerstein puis au Rocher des Corbeaux. D’où nous avons une belle vue notamment sur la maison forestière du Jaegerhof lieu de rencontre entre le Président François Mitterrand et le chancelier Helmut Kohl. Drôle d'endroit pour une rencontre de chefs d'états, pourquoi ce choix?11Petit photo de l’équipe du jour en contre-jour au même endroit.12Avant de rejoindre le pied du rocher…13… des Corbeaux.

Repost 0
Published by Vosges-randonnees
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 21:00

Balade du mardi 24 avril 2012

 

Très courte balade presque improvisée entre soleil et giboulées jusqu'à la cascade du grand Weinbaechel.

 

Mais avant de rejoindre le départ de cette ballade profitons des moyens de locomotion moderne (une automobile) pour faire un petit détour sur la D118 entre le rond-point en sortie du village d’Ergersheim et le village d’Osthoffen.

1

Là à mis chemin, ma collègue Agnès, m’a signalé un arbre remarquable.

2

 

Sur un même tronc un prunus et un cerisier. S'agit-il d'une greffe? Le cerisier n'est malheureusement plus en fleur mais rendez-vous l'année prochaine pour le mélange de fleurs blanc/rose.

3

Au départ du camping du Luttenbach à Oberhaslach le balisage rectangle rouge du GR53 je suis le court de la Hasel.

4De fortes odeurs de sous bois se dégagent du fait de l'alternance pluie soleil.5

Il y aura des myrtilles cette année?6

Je vais jusqu’à la maison forestière du Hohensteinwald puis la croix bleue m’amène à la confluence du petit et du grand Weinbaechel.7Le ruisseau creuse son lit de plus en plus.8

Un peu plus haut la cascade...9 ...du grand Weinbaechel.10Ou je rencontre un cochon bien sympathique. Comme dans l’histoire de l’œuf bacon ce cochon là va être lui aussi impliqué contrairement à la poule qui n’est que concernée. Délicieux ce petit cochon. Merci lapin de Pâques.11Je continue sur ce chemin forestier.12Jusqu’à la maison forestière du Weinbaechel.13

Et peu de temps après l’avoir dépassé je monte sur le Probsteig puis passe le Vordersteinbaechel avant de revenir à mon point de départ par le Kellersmattrain.

Repost 0
Published by Vosges-randonnees
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 21:00

Colline de Sion

 

Rando du dimanche 22 avril 2012     _     Env. 11 km, dénivelée assez peu important.

 

Suite de notre week-end Lorrain organisé par Jean-Paul. Après une nuit passé au sommet de la colline dans un gîte pour pèlerins à un prix défiant toute concurrence dans des locaux flambants neufs nous allons suivre le balisage cercle vert, c’est le circuit dit historique qui englobe tout le plateau de la colline de Sion et le bourg médiéval de Vaudémont.

11

Le printemps enchante les vergers autours de la colline et Jean-Paul évoque déjà l'eau de vie qui sera tirée des fruits de ces vergers.

12

Les armoiries de Lorraines avec les trois alérions.

13

C'est bien le printemps et nous avons la surprise de découvrir une expo de photos de Vincent Munier sur le mur du couvent et cloître.

14

Les randonneurs devant la Basilique Notre-Dame de Sion.

15

16

Bon on peut enfin partir pour la rando non sans avoir prélevé quelques flacons de nos visitites viticoles d'hier. 30

Rapidment nous arrivons à un endroit escarpé, nommé le Saut de la Pucelle. Wikipédia nous compte cette légende :

"Un mauvais chevalier se serait épris de l'une des filles du seigneur de Vaudémont, et aurait décidé de s'emparer d'elle de force. Un soir, alors qu'elle revenait à cheval du sanctuaire de la Vierge à Sion, le chevalier passa à l'action. La jeune fille, réalisant le danger qui la guettait, se serait enfuie en direction du saut et, parvenue à cet endroit, aurait invoqué la Vierge de Sion. Celle-ci aurait alors saisi une poignée d'étoiles dans le ciel et les aurait lancées sur son poursuivant. Aveuglée, sa monture se précipita dans le vide, tandis que la jeune fille était miraculeusement déposée de l'autre côté de l'à-pic."31

Sur notre chemin beaucoup de petits hêtres montrent le bout de leur nez. Il est vrai que l'automne dernier il y avait beaucoups de faînes. Il semblerait ce ne soit pas toutes les années que les êtres donnent des fruits en abondance.

17

La rando à bien démarrée quand un des randooneur pensent découvrir des épinards sauvages et en mange une demi feuille... Malheur l'épinard est en fait une arum m'expliquera Jean-Paul le lendemain avec quelques extraits de Wikipédia :

"Toutes les parties de ces plantes sont vénéneuses.

La mastication de feuilles ou de fruits entraîne une sensation immédiate de brûlure bucco-pharyngée accompagnée d’hypersalivation et d’œdème local, voire d’un piqueté hémorragique. L’œdème, s’il est important, peut gêner la déglutition et la ventilation." Et c'est exactment ce qui est arrivé à ce randonneur imprudent. L'occasion de rappeller que manger ce que l'on ne connait pas est fortement déconseillé que ce soit dans la nature où issue de l'industrie alimentaire.

18

Heureusment Jean-Paul avait une potion magique efficace contre l'ingestion très faible d'arums. En appercoit en arrière plan le monument à Maurice Barrès, écrivain et homme politique français nationaliste. Nous on préfère Jean-Paul à Maurice.

19

C'est bien le printemps avec ses giboulées.

20

Nous arrivons prêt de Vaudémont.

21

Les petite bêtes sont de retour.

2223

Nous sommes là devant la source de la Saussotte précise un panneau qui nous met en garde contre le danger de s'y baigner.24

La croix des pestiférés date de 1638

25

La croix Sainte Marguerite d'où ont peut se lancer à la chasse aux "étoiles" (fossiles d'animaux marins de l'ère secondaire). Un grand merci à Jean-Paul pour ce week-end en Lorraine avec une organisation sans faille.

Repost 0
Published by Vosges-randonnees
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 21:00

 

Rando du samedi 21 avril 2012     _     Env. 14 km, dénivelée env. 130 m.

 

Nous sommes loin de nos bases pour un week-end en Lorraine proposé par Jean-Paul le Néo-Nancéen. Aujourd’hui nous sommes à Lucey sur les côtes de Toul pour une rando dans le vignoble.

 

Il pleut en ce samedi matin est Jean-Paul n’est pas à l’heure au rendez-vous. Soudain un doute, Jean-Paul qui plante toute les randos ou un peu d’humidité est annoncé va-t-il planter sa propre rando avec ce prétexte ?

1

Heureusement que non. Néanmoins la pluie est forte et nous décidons de nous réfugier chez Lelièvre un viticulteur sélectionné par Jean-Paul pour après la rando mais qui sera pour avant la rando. Le temps de déguster les côtes de Toul et voilà que la pluie a presque cessée. Nous prenons même une photo.

2

Du village de Lucey nous grimpons dans les vignes dites de l’évêque.

a27

L'occasion d'une autre photo de groupe (Photo Jean-Paul).

 3

Puis après avoir franchi la D192, la route du Vin et de la Mirabelle au lieu dit la croix Arnoud (Ce n'est pas la photo de la croix Arnoud!) nous montons vers...

a26 le Bois Haut...(Photo Jean-Paul)

4

...jusqu’à ce beau champ de Luserne.

 

5

Puis après avoir picniqué sous la pluie nous faisons le tour de l’ancien fort de Brûley avant de déscendre au village de Brûley. Nous sommes le week-end du premier tour des élections présidentielles.

 6

Le retour ce fait par les vignes par le lieu dit les Bafillées. Manière particulière de tailler la vigne.

 7

De retour à Lucey, nous allons faire une seconde dégustation chez un autre viticulteur qui produit des vin issus de raisins bios.

8 

La dégustation prens du temps mais dans la bonne humeur.

9 

Et se fait avec application.

 

Nous irons ensuite dîner à l’auberge du Pressoir, toujours dans le même village, une excellente adresse que Jean-paul nous à dégotté.

Repost 0
Published by Vosges-randonnees
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 21:01

Balade du 2 avril 2012 la suite...


9

La Bruche près des étangs du Zich.

10

Plusieurs écureuils, facilement repérable par l'absence pour quelques jours encore de feuillage important, m'observent.

11

Pas toujours facile a photographier.

12

Agréable le sentier le long de la Bruche.

13

Pas que des traces d'écureils.

14

Passerelle Léon! Mais qui est ce Léon dont on parle?

15

Passerelle qui enjambe un bras discident de la Bruche, le Dachsteinerbach.16

J'ai maintenant fait le tour du nid de cigognes.

17

Bien sur je ne passe pas innapercu et ces deux oiseaux me regardent d'un drôle d'oeil approcher de leur nid.

18

Un dernier regards avant le retour vers la ville.

19

Et ses autres réalités. À Molsheim désindustrialisation en marche. Même si cette cheminée n'avait plus son utilité depuis fort longtemps sa disparition met un point final définitif à un passé industriel sur ce site remplacé par un centre commercial. Cette chronologie de balade me remémore un texte lu il y a déjà fort longtemps et écrit il y a encore plus longtemps en voici un extrait :

 

[…], lorsque du Donon ou Altitona on descend à Framont on se trouve aussitôt tombé d'un monde dans un autre monde. Tout à l'heure vous rêviez Cromlechs, Triboques civilisation gallo romaine des Vosges, à présent le bruit des marteaux de forge, les chants joyeux d'ouvriers, l'aspect d'un moderne clocher de village, d'une large route en spirale vouée aux lourds attelages des rouliers, toute la vie enfin de l'industrie vous ramènent aux pensées d'actualité, aux intérêts, aux affaires, aux regrets égoïstes, aux petites ambitions de ce temps-ci. Vous êtes descendu du ciel des vieux âges dans ce prosaïque dix-neuvième siècle où un peu d'argent est le but des efforts de tous. Et à Framont tout marche ou veut marcher vers ce mirage du gain, jusqu'à ces noirs forgerons aux haillons couleur de rouille, jusqu'à ces jeunes montagnardes aux pieds nus qui vous offrent contre une pièce de monnaie les échantillons de la nouvelle mine de pyrite. D'ailleurs ces scènes du travail moderne sont riantes à Framont, elles se parent de la beauté du site, de cette onde bruissante qui tombe des pentes de la montagne, de ces grands sapins qui tapissent les parois de la vallée. Là volontiers on se repose après la longue course du Donon, et là aussi je dois laisser reposer mon lecteur.

LA VALLEE DE LA BRUSCHE, HASLACH, GIRBADEN, NIDECK ET LE DONON.

L. Levrault REVUE D'ALSACE, TROISIEME ANNEE, 1852. P448

Repost 0
Published by Vosges-randonnees
commenter cet article
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 21:00

Balade du 2 avril 2012

 

Il n'est pas toujours nécessaire d'aller loin, de marcher longtemps ni de monter haut pour faire une sympathique balade.

2

Sur le sentier croix rouge entre Avolsheim et Molsheim un morceau du chemin de Saint Jacques de Compostelle si souvent parcouru dans les deux sens le long de la Bruche. Les cerisiers sont en fleurs.

3

A deux pas du sentier, entre les cerisiers en fleurs, un nid de cigognes aperçu il y a quelques semaines déjà.

5

En zoomant un peu...

4

...beaucoup...

6

Le sentier croix rouge par une belle journée de printemps.

7

Oui c'est bien l'un des chemins de Saint-Jacques.

8

Ce pont qui enjambe la Bruche entre Molsheim et Avolsheim est une piste cyclable qui empreinte une partie du tronçon aujourd'hui désaffecté, entre Molsheim et Saverne, de la ligne de chemin de fer de Séléstat à Saverne.

Repost 0
Published by Vosges-randonnees
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 22:01

Rando du samedi 24 mars 2012     _     14 km, dénivelée 748m

 

Seconde partie de cette rando après la pause sur la ruine du Hohenstein.

14

Nous descendons le cercle bleu et découvrons la 6ème oeuvre d'après le dépliant du sentier. Tout est dit sur la pancarte devant l'oeuvre.

15

Mais nous ne poursuivons pas le sentier artistique pour le moment. Nous allons suivre le triangle jaune et longer le Luttenbach. De beaux rochers surplombent le sentier.

16

La cascade du Lutenbach que l'on devine au centre de la photo. Il n'y a pas de sentier pour accéder au pied de la cascade et la pente est raide difficile avec un seul bras de descendre nous allons donc passer notre chemin...

17

Le haut de la cascade est impressionnant avec un mini canyon, mais également difficile d'accès.

18

Encore quelques pas et nous rejoignons l'étang du Kasperlehep.

19

Étang où les batraciens s'ébattent en ce moment...

20

Et chaque flaque d'eau sur notre parcours, le GR531 rectangle bleue maintenant, est témoins de cette activité de saison.

21

Peu après avoir rejoint la D218 nous quittons le sentier balisé pour suivre une piste forestière emprunté par les chasseurs pour rejoindre le Schieferberg.

22

Avec ses belles falaises.

23

Et sa vue imprenable sur les châteaux du Nideck qui sera notre point de pique nique du jour. Puis nous rejoindrons le sentier triangle rouge avant de rejoindre le cercle bleue en longeant la Hasel après avoir traversé la D218. A hauteur de la maison forestière du Hohensteinwald nous retraversons la D218 pour retrouver le sentier de sculpture.

24

Le château égyptien de la poupée de la fille du géant de Gerardo ARRIBAS, Espagne 2003

25

Nous n'aurons loupé qu'une seule oeuvre et de quelques mètres seulement. Ce sera l'occasion de revenir. En attendons finissons la bouteille de Schnaps.

Repost 0
Published by Vosges-randonnees
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 22:00

Rando du samedi 24 mars 2012     _     14 km, dénivelée 748m

 

Au départ du Parking du Sandweg à Oberhaslach, nous allons découvrir le premier sentier international de sculptures contemporaines en forêt à Oberhaslach, le sentier des géants du Nideck dit sentier du "Sandweg" 2003. Pas en sa totalité, mais presque. Nous avions fait une partie du 4ème sentier en janvier dernier. En même temps nous en profiterons pour découvrir la cascade du Lutenbach qui nous était indiqué sur les sentiers de la rando de décembre dernier et que je ne connais pas.

 

Les participants : VE - AG - CL - JPR - HP

1

 

Du parking du Sandweg nous suivons le sentier croix jaune la première oeuvre est le peigne pour éléphant de Ivan BON, Serbie 2003

2549 de François Weil, France 2003. Les deux parties supérieures sont mobiles du moins celle tout en haut comme nous le montre ce randonneur. La partie intermédiaire ne bouge plus suite à incident ou pas on ne jamais trop avec les oeuvres d'art mobiles si une immobilité est voulue ou si l'oeuvre est dégradée.

3

Le dialogue des géants de Tomasz Domanski, Pologne 2003.

4

Ici clairement cela ne bouge pas bien que l'idée soit là.

5

Le royaume du laboureur de Bénédicte WEBER & Sylvain CHARTIER, France 2003

6

Ici rien ne bouge non plus.

7

Existe-t-il ou n'existent-ils pas de Christian Fuchs, France 2003

9

Pour le savoir il faut jeter un oeil!

8

J'aime beaucoup ce petit panneau qui indique la ruine du Hohenstein. Une petite oeuvre d'art également.10

Nous quittons bientôt le sentier croix jaune pour le cercle bleu afin de visiter les ruines du Hohenstein.

11

... et faire une pause avec l'excellent BANYULS Ambré de Jean-Paul.

12

Et le non moins excellent streussel aux griottes de Christelle pour fêter son anniversaire et se faire pardonner pour la galette des rois pistaches griottes promise pour janvier dernier.

13

Même notre ami handicapé ne se fait pas prier! A suivre...

Repost 0
Published by Vosges-randonnees
commenter cet article

Présentation

  • : Vosges randonnées
  • Vosges randonnées
  • : Quelques photos de balades et randonnées dans les Vosges : forêts, ruines, cascades, montagnes, rochers, sources, sapins ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Pages